MENU

Repêchage 2020 – Rencontrez Jordan, Louis-Philippe et Carter!

Jordan Côté

JORDAN CÔTÉ : PROUVER SA VALEUR

En 3e ronde, au 55e rang, les Huskies ont décidé d’opter pour un attaquant de 16 ans des Chevaliers de Lévis, Jordan Côté. Le jeune homme, qui vivait sa première saison midget AAA, est tombé dans l’œil des dépisteurs de la formation rouynorandienne.

Par Jean-François Vachon :

La saison auparavant, il avait évolué avec le Collège Clarétain où il a amassé 31 points en 29 parties. Terminant 7e meilleur marqueur chez les joueurs de 15 ans, il n’avait pas vu son nom être appelé lors du repêchage de la LHJMQ. «J’ai vécu une déception, mais je me suis dit que ce n’était pas fini et je me suis relevé les manches. J’avais encore espoir d’être repêché, surtout si je faisais ce que j’avais à faire et que je donnais mon 100% comme je suis capable de le faire», a lancé le hockeyeur.

Son arrivée dans le midget AAA a cependant été un peu plus difficile que prévu. «LHPS et le midget AAA, ce n’est pas le même style de jeu et ce fut un peu difficile de m’adapter. Sinon, à partir de décembre, je me suis bien repris jusqu’à la fin de la saison», a-t-il soutenu.

En fait, le dépisteur-chef des Huskies, Marc-André Bourdon, sort une statistique très importante quand on regarde sa fiche de 29 points en 42 parties. «Il arrivait du scolaire. C’est une adaptation. Il a eu 3 points dans ses 15 premiers matchs, mais il a terminé avec 26 points en 26 parties», a-t-il révélé.

«Pour nous, c’est un diamant à polir. Il est rapide, il est physique, il apporte de l’énergie, il va dans les coins et il a des habiletés. C’est un aussi un gars de 6 pieds et 175 livres. On verra ce qu’il va nous démontrer au camp», a-t-il ajouté.

«Il est rapide et il est physique. Il a eu 3 points en 15 parties en début de saison, mais il a terminé avec 26 points en 26 parties. Il arrivait du scolaire. Pour nous, c’est un diamant à polir. Il apporte de l’énergie. Il a des habiletés, il est fort physiquement et il va dans les coins.»

Très heureux

Dans les minutes suivants sa sélection, Jordan Côté était un peu sans mot. «Honnêtement, ça ne se décrit pas. C’est un sentiment incroyable de faire partie de la grande famille des Huskies. C’est vraiment extraordinaire», a-t-il confié.

«J’avais eu des contacts dans le dernier mois avec eux. Il m’avait parlé et il avait l’air intéressé. Il faisait partie des équipes qui étaient en contact avec moi», a-t-il ajouté.


Louis-Philippe Fontaine

LOUIS-PHILIPPE FONTAINE : UN CENTRE AVEC DU POTENTIEL

Classé en 2e ronde, au 26e rang, par la Centrale de soutien au recrutement, l’attaquant des Gaulois de Saint-Hyacinthe Louis-Philippe Fontaine a dû attendre un peu plus longtemps que prévu. Pour les Huskies, par contre, obtenir le hockeyeur, en 3e ronde, au 54e rang, constituait une opportunité.

Par Jean-François Vachon :

La meute a ainsi échangé le défenseur Jacob Squires aux Eagles du Cap-Breton pour obtenir cette sélection ainsi qu’un choix de 8e ronde. Cela leur a permis d’ajouter le nom de Louis-Philippe Fontaine à leur tableau de chasse.

«On était vraiment surpris qu’il soit encore disponible à ce rang. C’est un gars qui a fait une trentaine de points dans le midget AAA. Il est fort sur ses patins. C’est un joueur offensif qui sait compter des buts», a indiqué le dépisteur-chef des Huskies, Marc-André Bourdon.

En fait, Louis-Philippe Fontaine avait été, à 14 ans, un des meilleurs marqueurs du bantam AAA avec une récolte de 50 points devancé seulement par Justin Côté, Jordan Dumais et Markus Vidicek.

Cette saison, avec les Gaulois, il a récolté 12 buts et 16 passes en 42 parties pour terminer au 10e rang des meilleurs marqueurs chez les joueurs de 15 ans. «La saison a commencé assez tranquillement. Mais, quand j’ai pris mon erre d’aller, ç’a été super bien jusqu’à la fin», a indiqué le patineur de 5 pieds 9 et 186 livres.

«Il y a une coche entre le bantam et le midget. La vitesse d’exécution est vraiment plus élevée. Tu ne peux sous-estimer personne. Tu dois arriver préparer pour jouer dans une ligue comme celle-ci», a-t-il ajouté.

Louis-Philippe Fontaine se sent plus à l’aise au centre qu’à l’aile. «Je joue sur 200 pieds. J’ai une bonne implication physique et j’ai un bon flair offensif», a-t-il mentionné pour se décrire.

Il était vraiment heureux d’avoir été sélectionné par la formation rouynorandienne. «C’est vraiment un honneur. Je veux les aider à remporter la Coupe dans le futur», a-t-il lancé.


Carter Murchison

CARTER MURCHISON : UN AUTRE HUSKY DANS LA MEUTE

Les Huskies se sont tournés vers le Wolfpack de Cole Harbour en troisième ronde pour ajouter un autre membre à sa meute. Au 43e rang, ils ont opté pour Carter Murchison.

Par Jean-François Vachon :

Mesurant 5 pieds 9 et 155 livres, Carter Murchison a connu une excellente saison avec sa formation midget AAA obtenant 12 buts et 23 passes en 35 parties. Il a continué sur sa lancée en séries avec une récolte de 11 points en 10 parties. «C’est un gars qui a terminé sa saison en ayant maintenu une moyenne d’un point par match. Il a déjà pris deux pouces et il n’a pas nécessairement fini de grandir. Il a des habiletés et il finit ses mises en échec. C’est une belle combinaison de talent et d’intensité», a souligné le dépisteur-chef des Huskies, Marc-André Bourdon.

Pour le principal intéressé, la saison a été vraiment bien. «Ça s’est vraiment bien déroulé et j’ai apprécié l’équipe. Sur le plan personnel, ce fut aussi très bien. Ce fut une superbe expérience et elle fut positive», a-t-il indiqué.

Ce dernier se décrit comme un joueur pouvant autant contribuer offensivement que défensivement. «Je suis polyvalent et intelligent sur une patinoire», a-t-il indiqué.

En troquant les couleurs du Wolfpack de Cole Harbour pour celles des Huskies de Rouyn-Noranda, Carter Murchison ne changera pas tellement de palettes de couleurs alors que les logos des deux équipes sont semblables. «C’est quand même assez cool parce que les logos des équipes et les uniformes sont un peu dans les mêmes couleurs», a-t-il indiqué.

Le hockeyeur était ravi d’avoir été une sélection de la formation rouynorandienne. «J’ai eu une très bonne entrevue avec eux. C’était très positif et j’ai eu un très bon feeling. C’est une excellente organisation. J’ai déjà hâte de me mettre au travail», a-t-il lancé.

plus de nouvelles
Repêchage 2020 - Rencontrez Coen, Donovan et Dyllan!
Il y a 1 mois
Repêchage 2020 - Rencontrez Kiefer, Cruz et Emeric!
Il y a 1 mois
Repêchage 2020 - Rencontrez Jérémie, Jérôme et Zachary!
Il y a 1 mois
Repêchage 2020 - Rencontrez Mathieu, Jérémy, François et Mathis!
Il y a 1 mois
Boutique en ligne des Huskies - nouveautés et promotions
Il y a 2 mois
Fenplast devient le partenaire en titre du Repêchage de la LHJMQ 2020
Il y a 2 mois